Skip to content

Les temps changent – le travail dans la diplomatie reste le même

September 24, 2012

About the Author: Tiina Bieber is the Public Affairs Specialist at the U.S. Consulate General in Strasbourg

 

Meuse-Argonne (Photo: DOS)

 

Bonjour,

… et bonne rentrée (même si un peu tardivement) pour ceux qui ont repris leurs cours à l’école, à l’université etc. Il semblerait que l’automne commence également à se faire sentir – et nous retournons à la routine normale. Ceci dit, j’ai du mal à définir ce que veut dire « normal ». On nous pose souvent la question à quoi ressemble une journée normale au Consulat.

Au mois de juin j’ai bien ri quand on nous a posé cette question car je crois les journées ne se ressemblent pas – ce qui rend le travail dans une mission diplomatique aussi intéressant. Nous pouvons avoir une séance au conseil de l’Europe, ensuite une commémoration, une conférence et encore des réceptions et entre tout cela il peut encore y avoir des cas consulaires ou des citoyens américains hospitalisés…. Très honnêtement, la nature même de la diplomatie a probablement toujours été la même – ce qui a surtout changé, c’est le rythme. Dans un récent article de Foreign Policy, la Secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, dit qu’elle passe beaucoup de temps à construire des liens de coopération et de partenariat. C’est ce qu’elle appelle la diplomatie d’autrefois à l’époque de Twitter. Mais finalement ceci prouve que finalement la diplomatie se résume à une discussion entre deux ou plusieurs personnes. Pour vous raconter une petite anecdote : lorsque l’Ambassadeur Rivkin s’est rendu à Metz l’an dernier, le Maire de Metz lui a présenté en cadeau le programme de l’Ambassadeur américain en visite à Metz en 1920. Et son programme était fort semblable à celui de l’Ambassadeur Rivkin. !

Alors, finalement les nouvelles technologies ne changent en rien la nature même de la diplomatie. La seule différence dans cette époque des medias sociaux est que tout se passe à une rapidité incroyable. Une fois que nous avons posté quelque chose sur le Facebook – et bien, en une fraction de seconde il y a déjà des commentaires – et d’ailleurs j’en suis reconnaissante. Nous sommes toujours contents de lire vos commentaires et d’entendre de vous.

Puisque je vous parler de l’histoire. Nous nous sommes rendus au cimetière américain de Meuse Argonne cet été – un magnifique lieu – d’un calme incroyable ! Quand vous observez les tombes d’un certain angle, vous avez vraiment l’impression que les tombes ne font qu’une – selon la devise « tous pour un et un pour tous ». Ce qui est également intéressant, c’est que derrière chaque tombe, il y a une histoire, une famille, un passé. Imaginez-vous que ces tombes puissent parler!

La semaine dernière nous avons eu la chance de pouvoir visiter non seulement le musée Bartholdi et apprendre comment M Bartholdi est arrivé à la version finale de la Statue de la Liberté (une histoire passionnante qui est liée à l’antiquité), mais également la Bibliothèque Humaniste de Sélestat qui a dans sa collection l’acte de Baptême de l’Amérique. En regardant les livres, vous pouvez tracer l’histoire de l’imprimerie et même en partie de l’humanité.

On pourrait ainsi dire que j’ai beaucoup de chance de faire le travail que je fais car j’apprends toujours de nouvelles choses sur notre passé – et présent. Je pense sincèrement qu’il y a beaucoup de sagesse dans « si la jeunesse savait et si la vieillesse pouvait ».

Je vous souhaite un très agréable automne – nous aurons certainement l’occasion de nous croiser lors des divers activités dans notre district consulaire.

Cheers,

Tiina

No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: